Que faire de la dette des États africains ?

Cette semaine, le Cahier d’Ayeri a décidé de rebondir sur les propos appelant à un allègement de la dette et à plus de solidarité de la communauté internationale envers les États africains, tenus lors d’un sommet politique de haut-niveau ce mardi 19 mai. Organisé par le New York Forum Institute, il a réuni les cinq chefs d’États africains Alassane Ouattara de Côte d’Ivoire, lssoufou Mahamadou du Niger, Macky Sall du Sénégal, Uhuru Kenyatta du Kenya et Julius Maada Bio de Sierra Leone – lesquels ont tenu un discours faisant écho à celui déjà porté par le Premier Ministre d’Ethiopie et prix Nobel de la Paix en 2019 Abiy Ahmed. Dans « Un plaidoyer pour l’Afrique » publié le 1 mai 2020 sur la plateforme Project Syndicate, ce dernier déclare : « jusqu’à la semaine dernière, les pays africains dépensaient davantage pour le remboursement de leur dette que pour la santé ».

Covid-19 en Afrique : la catastrophe n’aura pas lieu

Loin de la catastrophe annoncée sur la base d’une “fragilité des systèmes de santé” – qui dans certains cas est avérée -, l’Afrique a su, pour le moment, gérer cette crise plus ou moins correctement. Évidemment, ces statistiques soulèvent de nombreuses interrogations et exclamations.

La Nouvelle du Continent (#1)

Deux fois par mois, Ayeri Advisory traite d’une actualité marquante pour l’Afrique afin de permettre à ses abonnés de suivre et décrypter les tendances à l’œuvre sur le continent. Alors que 12 305 individus ont été testés positivement au coronavirus en Afrique d’après la plateforme de veille Covid-19 in Africa, pour un total mondial de 1 536 979Continue reading “La Nouvelle du Continent (#1)”